Mémoires d’assassinées

La réalisatrice Guillemette Beyron, après quatre ans de préparation et de tournage dans de nombreuses régions de France, vient d’achever son premier long métrage : Mémoires d’assassinées. Ce film aborde le sujet de la transmission, au sein de familles qui ont vécu un génocide grâce aux témoignages des victimes elles-mêmes ou de leurs descendants.

RÉALISATEUR : Guillemette Beyron
IMAGE : François Welterlin
SON : Michel Vallée, Nathalie Sibille
MONTAGE : Tiffanie Deschamps
PRODUCTION : Association Bahini FilmsIntro